Bâtiment intelligent et gestion des ressources GTB

smartbuidling : quels atouts pour votre bâtiment ?

Qu'appelle-t-on smart building ?

Le smart building ou bâtiment intelligent regroupe l’ensemble des méthodes novatrices qui sont utilisées pour optimiser le fonctionnement des bâtiments et ainsi réduire les dépenses d’exploitation et la consommation d’énergie.

Cette optimisation a un double atout pour le propriétaire du bâtiment : en ajoutant une couche intelligente, on augmente la valeur du bâtiment et on en réduit les risques. 

Cette couche intelligente s’appuie sur l’usage de capteurs et d’outils numériques, et intègre également les éléments de la GTB (Gestion Technique du Bâtiment) tout comme des éléments externes de type données météo, horaires des transports en commun, etc. 
Des automatisations sont alors mises en place pour gérer l’ensemble de ces données et agir sur les équipements : pour éteindre les lumières ou baisser la température du chauffage ou encore contrôler les accès par exemple.

Comment se compose le smart buidling ?

A retenir

Les bâtiments intelligents ou Smart Buildings sont des structures connectées numériquement. 

Elles associent une automatisation optimisée du bâtiment et des opérations avec une gestion intelligente de l'espace pour améliorer l'expérience des collaborateurs, augmenter la productivité, réduire les coûts et atténuer les risques physiques et de cybersécurité.

On considère qu’il existe 3 élements qui forment le cadre du smartbuilding.

 

  1. Les éléments physiques, comme la climatisation et le chauffage, l’éclairage (avec les panneaux photovoltaïques par exemple), les senseurs/capteurs, les contrôles d’accès physiques, les points de passage, les mesures d’énergie.
  2. Les éléments numériques qui créent un maillage à travers l’espace connecté  : process digitalisés comme la réalité virtuelle ou augmentée, la reconnaissance faciale, l’accès biométrique ou la robotisation des tâches ; cloud storage y compris la cybersécurité, l’authentification multifacteur et le contrôle logiciel ; enfin l’IoT ou Internet des Objets, avec le Wi-Fi,  l’IA et la ML – Intelligence Artificielle et Machine Learning, le management et l’analyse des données.
  3.  Un mix des éléments physiques et numériques selon les besoins, comme la localisation des véhicules, le parking intelligent, les assistants virtuels, etc.

Pourquoi est-ce si important ?

Les bâtiments intelligents conviennent parfaitement aux bâtiments des secteurs logistiques, industriels et tertiaires, d’autant plus qu’ils s’adaptent aux besoins de chaque entreprise et de chaque bâtiment.

Leur force réside dans leurs 4 capacités : 

  • ils connectent les humains,
  • ils permettent un meilleur contrôle des installations et des opérations,
  • ils offrent des moyens de collaboration numérique,
  • et ils permettent aux propriétaires de préserver les ressources, notamment l’espace, l’énergie, l’eau et leurs employés.

Smart building :

vous avez un projet d'installation ?

Contactez-nous sans attendre !